iMinR est un service de statistique pour site internet et blog, développé par l'incontournable Steph Guerrin il est une vraie alternative aux nombreux services concurrents.
J'avoue que j'ai installé un paquet d'outil de stats ici dont sitemeter et Google Analytics mais celui que je regarde et surveille au quotidien (oui oui c'est un truc chez beaucoup de bloggueurs nous sommes malades de stats) c'est iMinR.

Si le stystème est classique la grande force du produit est la possibilité qui est offerte ? l'utilisateur avancé de créer des rapports personnalisés. j'avoue que je ne suis pas technicien et c'est une fonction que je n'exploite pas.
Moi ce que j'aime c'e'st que c'est plus beau, confortable, facile, convivial que tous les autres services que j'utilise. La V2 avait été annoncée mais depuis la semaine dernière elle est dispo pour tout le monde.

Parmi les mises ? jours de cette version, j'ai noté 3 choses que j'aime bien pour tout le reste faite un tour sur le site.
 La première est la plus frappante est la mise ? jour esthétique, toute l'interface a été revue, le site est toujours aussi vif et beau, je regrette un peu les anciens camemberts mais bon...
La 2eme chose est une meilleure gestion du multi-sites, il suffit maintenant de cliquer sur un menu déroulant pour afficher les sites/blog audités.
Enfin, j'ai découvert le taux de rebond (non j'ai pas honte) qui consiste ? calculer le taux de visiteurs qui ne voient qu'une seule page lors de leur visite. Pour un blog il est forcement élevé mais je trouve que c'est vraiment une bonne indication sur la qualité de l'ergonomie d'un site.

Les esprits chagrins me reprocheraient de ne pas mentionner que iMinR n'est pas totalement gratuit, en effet le coût est défini par le trafic des sites audités. Comme le rappelle Stephane régulièrement, il faut bien que les entreprises vivent et l'utilisateur exigeant doit participer, c'est logique. A noter que les tarifs ne sont pas excessifs.

Ce billet n'est ni sponsorisé, ni motivé par quoi que cela d'autre, j'aime bien cet outil.